Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Dictionnaire des jeux (1792)
Dictionnaire des jeux (1792)

"Boules" (définition et règles du jeu)

© BnF

Texte
"BOULES

C'est un jeu d'exercice, qui consiste à faire rouler des boules d'un endroit à un autre, & à jouer à qui fera aller la boule plus près de l’endroit marqué pour servir de but. Deux, trois, quatre, six personnes & même un plus grand nombre peuvent jouer ensemble. Chacun joue pour soi, ou l'on joue deux contre deux, trois contre trois, &c.
Le lieu où l'on établit le jeu est pour l'ordinaire une allée, à chaque extrémité de laquelle on place un but, & au-delà du but, on pratique un petit fossé appelle noyon.
Le nombre des points dont la partie doit être composée est arbitraire, & dépend de la convention des joueurs..
Chaque joueur a communément deux boules à jouer ; & après que le sort a décidé l'ordre suivant lequel chacun doit jouer, celui qui a la boule tâche de lui imprimer un tel mouvement, qu'elle s'arrête le plus près du but qu'il est possible.
Plus un joueur a de boules près du but, plus il compte de points, attendu que chacune de ces boules lui en produit un.
S'il arrive qu'un joueur, ou quelqu'autre personne arrête la boule en mouvement, on doit recommencer le coup.
Il est défendu à un joueur, sous peine de perdre la partie, d'ajouter, en quelque manière que ce soit, une nouvelle force à la boule qu'il a d'abord mise en mouvement.
Quand la boule est entrée dans le noyon, & qu'elle est renvoyée au but, le joueur ne tire de ce retour aucun avantage.
Lorsqu'on s'apperçoit qu'un joueur a joué avant son tour, il est tenu de recommencer le coup.
Celui qui a laissé passer son tour sans réclamer, perd son coup.
Le joueur qui change de boule n'est obligé qu'à reprendre la sienne, & à jouer de nouveau, si personne n'a encore joué après lui : mais si quelqu'un a joué, il remet sa boule à la place de celle dont il s'est servi, à moins que celui auquel cette dernière appartient ne consente à jouer avec celle que le premier joueur auroit dû employer.

VOCABULAIRE explicatif des termes usités au jeu des Boules.
ALLER A L'APPUI DE LA BOULE. C'est jouer sa boule de manière qu'elle puisse joindre la boule de celui avec qui on est, & la pousser plus près du but.
AVOIR LA BOULE. C'est être le premier à jouer.
BOULE. C'est un corps rond en tout sens, & l'instrument avec lequel on joue.
BUT. C'est le point où l'on vise, & auquel on veut atteindre.
NOYON. C'est un petit fossé au-delà duquel est une petite éminence de terre, pour mettre obstacle à ce que les boules qui roulent excèdent l’espace dans lequel le jeu est circonscrit.
POINT. C'est ce qu'on marque à chaque coup qu'on a une boule plus près du but."

Extrait de
Dictionnaire des jeux, faisant suite au Tome III des Mathématiques. Encyclopédie méthodique, Paris, 1792, p. 25.

Date
1792

Lieux de publication
Paris, chez Panckoucke, libraire, hôtel de Thou, rue des Poitevins
Liège, chez Plomteux, imprimeur des États

Auteurs
Charles Bossut (1730-1814)
Charles (17..-1791)
D'Alembert (1717-1783)
Marquis de Jean-Antoine-Nicolas de Caritat Condorcet (1743-1794)
Jérôme de La Lande (1732-1807)

Support
Livre imprimé

Dimensions
in 4°

Consultation en ligne
GallicaBnF

Voir d'autres termes liés aux jeux mentionnés dans ce dictionnaire >>>

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z