Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Clément Marot, Épitre qu'il perdit à la condemnade contre les couleurs d'une damoiselle, XXXI
 

Gage après une partie de condemnade

Texte

"Je l'ai perdue : il faut que je m'acquitte
En la payant ; au sort, me voilà quitte.
Prenez la donc, l'Épître que savez,
Et si dedans peu d'éloquence avez,
Si elle est sotte ou âpre ou à reprendre,
Au composeur ne vous en veuillez prendre ;
Prenez vous en aux fâcheuses qui prirent
Votre parti, et qui lors entreprirent
De hautement leurs caquets redoubler
Durant le jeu, afin de me troubler ;
Prenez vous en à ceux qui me trompaient,
Et qui mon jeu à tous coups me rompaient ;
Prenez vous en à quatre pour le moins,
Qui contre moi furent tous faux témoins ;
Prenez vous en à vous mêmes aussi,
Qui bien vouliez qu'ils fissent tous ainsi.

Si l'on ne m'eut troublé de tant de bave,
Vous eussiez eu une épître fort brave.
Qui eut parlé des dieux et des déesses,
Et des neuf cieux où sont toutes liesses.
Sur ces neuf cieux je vous eusse enlevés,
Et eusse fait une grande levée
De rhétorique, et non pas de bouclier :
Puis eusse dit comment on entend crier"

Extrait de
Marot, Épitre qu'il perdit à la condemnade contre les couleurs d'une damoiselle, XXXI

Datation
XVIe siècle

Auteur
Clément Marot (Cahors, 1496-1497 - Turin, 1544)

Support
Livre imprimé

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z