Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Dictionnaire des jeux (1792)
Dictionnaire des jeux (1792)

"Belle, Flux et Trente-un"

© BnF

Texte
"BELLE, FLUX ET TRENTE-UN.
Sorte de jeu des cartes, qui tire sa dénomination des chances principales qui le composent. Pour jouer ce jeu, on emploie 52 cartes, c'est-à-dire, le jeu entier ; rien n'empêche que le nombre des joueurs ne s'étende depuis deux jusqu'à dix ou douze personnes.
On a trois paniers, destinés à recevoir les mises dont les joueurs sont convenus. Le premier de ces paniers, contient ce que doit produire la belle, le second, ce que doit produire le flux, & le troisième, ce que doit produire le trente-un, aux joueurs qui viennent à gagner ces chances.
On fixe la durée de la partie à un certain espace de temps, ou à un nombre quelconque de coups.
Lorsque le prix & la durée de la partie sont réglés, le joueur que le sort a désigné pour distribuer les cartes, les mêle, présente à couper, & donne en premier lieu en commençant par la droite, deux cartes couvertes à chaque joueur. Il en distribue ensuite une troisième qu'il découvre. Le joueur qui a ainsi la plus haute carte découverte, sans qu'il y ait de concurrence, gagne ce que contient le panier de la belle. Pour cette chance, la plus haute carte est le roi, & successivement la dame, le valet, l'as, le dix, &c.
Mais s'il arrive qu'il y ait concurrence ; c'est-à-dire, que deux joueurs aient chacun une carte de même ordre, qui soit la plus haute de celles qu'on a découvertes, aucun d'eux ne tire le panier : il reste pour 1e coup suivant ; & comme on ajoute une nouvelle mise à la première, le panier donne au second coup, un produit double à celui qui le gagne.
Lorsque la belle est jugée, on passe à l'examen du flux, qui consiste à avoir trois cartes de la même couleur. Ici, ce n'est; pas le roi, c'est l’as qui a la prééminence. On le compte pour onze points, & chaque figure pour dix. Ainsi, un flux composé d’un as, d'un roi & d'une dame, vaudroit trente-un points, & l’emporteroit sur le roi, la dame & le valet, qui n'en vaudroient que trente.
Si deux joueurs ont chacun un flux, & que le point de l'un soit égal à celui de l'autre, on suit la même règle que pour la belle. Le panier reste pour le coup suivant ; &, à cause de la nouvelle mise qu'on y ajoute, il donne un double produit à celui qui le gagne. On peut, au surplus, convenir de le laisser pour le coup suivant sans y rien ajouter.
Après que le sort a prononcé sur le flux, on s'occupe du trente-un. C'est par le moyen des points que présentent les cartes des joueurs que cette chance-ci se décide. On compte l'as pour onze points, chaque figure, pour dix, & les autres cartes pour les points qui y sont imprimés : ainsi, le deux vaut deux points, le quatre, quatre points, &cc.
Le point de trente-un est le plus favorable; mais il ne faut pas l'outre-passer, car un point de plus empêche qu'on puisse concourir pour gagner : ainsi, lorsque les trois cartes d'un joueur ne forment qu'un point éloigné de celui de trente-un, il demande qu'on ajoute une carte aux trois premières qu'on lui a données ; mais si les trois cartes font, par exemple, 28, 29 ou 30 points, il n'en prend ordinairement point de nouvelles dans la crainte d'outre-passer 31, & il déclare qu'il s'y tient : la même chose se pratique envers chaque joueur, selon son rang, & lorsqu'on a donné une carte à chacun de ceux qui l'ont demandée, on recommence un nouveau tour pour donner carte encore à ceux qui veulent en ajouter à leur jeu.
Quand aucun joueur ne demande plus de carte, soit parce qu'il est satisfait de son point, ou qu'il a outre-passé trente-un, on accuse le jeu, & celui qui a trente-un, ou qui, sans outre-passer ce point, en approche de plus près, gagne ce que contient le panier de cette troisième chance : il faut néanmoins, pour cela, qu'aucun des joueurs n'ait un jeu égal au sien : car, dans le cas d'égalité des deux meilleurs jeux, le panier resteroit pour le coup suivant.
On observera que, quand un joueur a obtenu trente-un, soit par les trois cartes qu'il a d'abord reçues, soit -par celles qu'il a ajoutées à ces trois premières, il doit le déclarer, parce que par-là il empêche qu'on ne donne de nouvelles cartes aux autres joueurs, & il gagne le panier, s'il est alors le seul dont le jeu forme le point de trente-un.

VOCABULAIRE explicatif des termes usités au jeu de Belle, Flux & Trente - un.
Belle. On donne ce nom à la plus haute carte de celles qui ont été données découvertes aux différents joueurs.
Cartes couvertes. Ce sont les cartes qu'on distribue aux joueurs sans les montrer, à la différence de celles qu'on découvre en les distribuant.
Couper. C'est séparer en deux parties un jeu de cartes, avant de distribuer à chaque joueur les cartes qu'il doit avoir.
Figure. On donne ce nom aux cartes peintes, telles que les rois, les dames & les valets.
Flux. C'est la réunion de trois cartes de la même couleur dans un seul jeu.
Mêler. C'est battre les cartes avant d'en faire la distribution.
Point. C'est le nombre que composent ensemble plusieurs cartes. On le dit aussi du nombre que produit chaque carte.
Trente-un. C'est une chance du jeu, qui consiste, soit à former le nombre de trente-un, soit à en approcher le plus près sans l’outre-passer."

Extrait de
Dictionnaire des jeux, faisant suite au Tome III des Mathématiques. Encyclopédie méthodique, Paris, 1792, p. 8-9.

Date
1792

Lieux de publication
Paris, chez Panckoucke, libraire, hôtel de Thou, rue des Poitevins
Liège, chez Plomteux, imprimeur des États

Auteurs
Charles Bossut (1730-1814)
Charles (17..-1791)
D'Alembert (1717-1783)
Marquis de Jean-Antoine-Nicolas de Caritat Condorcet (1743-1794)
Jérôme de La Lande (1732-1807)

Support
Livre imprimé

Dimensions
in 4°

Consultation en ligne
GallicaBnF

Voir d'autres termes liés aux jeux mentionnés dans ce dictionnaire >>>

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z