Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Jacques Lacombe, Encyclopédie méthodique. Dictionnaire des jeux mathématiques (1798)
Jacques Lacombe, Encyclopédie méthodique. Dictionnaire des jeux mathématiques (1798)

"Cochonnet" "dez"

Texte

"COCHONNET ; petit corps d'or ou d'ivoire, taillé à douze faces pentagones, marquées de points depuis un jusqu'à douze. Il tient lieu de deux dez. […]

COCHONNET à douze faces. (jeu du)
Ce jeu ne peut se jouer qu'à deux personnes l'une contre l'autre. On place chacune telle somme sur un ou deux numéros, & on roule le cochonnet chacun trois coups l'un après l'autre ; c'est à-dire, le premier roule le cochonnet une fois, le second le roule à son tour, & ainsi de suite alternativement jusqu'à trois fois. Si l'un des points vient du premier coup, la partie est finie : si après avoir tiré chacun ses trois coups, un des points n'est point venu, on double la mise & on recommence.
II faut pour ce jeu que ce soit le point de celui qui roule le cochonnet qui vienne.

Autre manière de le jouer.

En jouant la partie en trente- un points, qui ne se prennent que sur l'excédant des points que l'un des deux a amenés, c'est-à-dire le premier amène six points, le second en amène huit, par conséquent ce n'est que deux points que celui qui a amené huit peut compter.
On peut encore y jouer plusieurs, en faisant une poule, c'est-à dire que chaque joueur met au jeu trente ou quarante jettons suivant la convention. On roule le cochonnet & on prend sur la masse autant de jettons qu'on a amené de points. Quand on amène à la fin plus de points qu'il n'y a de jettons au jeu, on est obligé, de completter le jeu d'autant de jettons qu'on a amené de points.
Pour finir la partie, il faut amener le nombre juste des jettons qui sont sur le jeu.
Ce jeu se trouve, rue. des Arcis, magasin de tabletterie, au Singe vert."

Extrait de
Encyclopédie méthodique. Dictionnaire des jeux mathématiques , contenant l'analyse, les recherches, les calculs, les probabilités & les tables numériques, publiés par plusieurs célèbres mathématiciens, relativement aux jeux de hasard & de combinaisons ; et suite du Dictionnaire des jeux, Paris, 1798-1799, p. 43 (2e partie).

Date
1798-1799

Provenance
Paris

Auteurs
Jacques Lacombe (1724-1811)
H. Agasse, imprimeur

Dimensions
in-4

Conservation
Paris, Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art
Inventaire n° Z-8571

Consultation en ligne
GallicaBnF

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z