Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Le Moniteur, 26 octobre 1791
 

Invention étonnante (description, sans le citer, du yo-yo ou émigrette)

Texte

"Variétés

Comme il est important de propager les découvertes utiles, nous nous empressons d’annoncer à nos souscripteurs une invention étonnante, faite pour couvrir de gloire son auteur, qui cependant a négligé de se faire connaître. Les hommes d’un vrai génie sont ordinairement modestes. Voici en quoi consiste cette sublime découverte. Elle est de la plus belle simplicité.
Deux petites plaques de bois, taillées en forme ronde, de deux à trois pouces de diamètre, sont jointes ensemble par une espèce de bouton placé au centre, qui ne laisse entre les deux plaque qu’un intervalle d’une ligne à peu près. A ce bouton est attaché un fil très fort, ou un cordonnet de la longueur d’une demi-aune ou de trois quarts ; on prend ensuite le bout de ce fil dans la main ; et au moyen d’un léger coup de doigt, la roulette remonte et redescend d’elle-même successivement. J’ai vu une société de personnes, qu’on aurait appelées autrefois gens comme il faut, s’amuser deux heures de suite de ce jeu qui occupe si agréablement le cœur et l’esprit. Je n’ai pas besoin de dire qu’il n’y avait dans cette société que des gens du premier mérite ; il est vrai qu’on n’y attendait ce ci-devant vicomte, que tout le monde connaît, celui qui crache pendant une heure dans un puits, pour faire des ronds."

Extrait de
Le Moniteur, 26 octobre 1791.

Date
1791

Conservation
Paris, Bibliothèque nationale
Inventaire n°

 
     

Yo-yo

 
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z